Alger la Blanche

La musique andalouse

Le maître de la musique andalouse, Salim Fergani est le descendant d'une longue lignée de musiciens très renommés en Algérie.

Interprété à l'ûd, un instrument apparenté au luth maure que l'on trouve en Espagne, le répertoire de Fergani s'inspire d'un corpus de suites portant le nom de nûba. Celles-ci sont associées à des structures rythmiques et à des modes particuliers dont l'origine remonte au IXe siècle.

À cette époque, un musicien célèbre de Bagdad, Ziryab (surnommé le Merle noir), avait dû fuir son pays et trouver refuge à Cordoue, en Espagne, pour échapper aux menaces d'un musicien de cour jaloux et influant. Sur cette terre d'accueil, Ziryab composa les nûba, qui allaient devenir la base de la musique classique andalouse.

Source : web - Remarque sur le copyright? Merci de nous contacter.


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza