Alger la Blanche

Le Blackberry de RIM continuera ses opérations aux USA

 
Le fabricant de l’assistant Blackberry, le groupe RIM, va pouvoir poursuivre ses opérations aux Etats-Unis à la suite d’un accord à l’amiable portant sur 612,5 millions de dollars avec NTP qui le poursuivait pour violation de brevets, a annoncé RIM vendredi.
Posté le lundi 6 mars 2006.

Selon les modalités de l’accord, définitif et finalisé, Research In Motion (RIM) a versé 612,5 millions pour solder "toutes les plaintes" contre lui et pour régler l’utilisation des licences de NTP, a indiqué le canadien dans un communiqué.

La firme américaine NTP, spécialisée dans la vente de technologies brevetées, poursuit RIM depuis 2002, accusant ce groupe d’avoir utilisé indûment cinq brevets pour concevoir le Blackberry.

Dans sa dernière démarche devant un tribunal fédéral de Virginie, NTP réclamait la suspension immédiate des services du Blackberry aux Etats-Unis, ainsi que 126 millions de dollars de dommages et des royalties pour l’utilisation des brevets.

Le Blackberry, téléphone portable permettant l’échange de courriels et la navigation sur l’internet, est utilisé par 3 millions d’Américains. Le marché américain représente 70% du chiffre d’affaires de RIM.

Le Blackberry est devenu en 2005 l’assistant numérique le plus vendu au monde, avec 4,3 millions d’utilisateurs, devançant l’américain Palm.

Source : AFP


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza