Alger la Blanche

CNAN Maghreb Lines se jette à l’eau

 
La CNAN Maghreb Lines a élaboré pour la saison estivale un programme de 89 traversées au départ d’Alger et d’Oran vers Marseille, Palma et Barcelone, représentant une capacité totale de 80 990 passagers et 23 140 véhicules.
Posté le samedi 2 juillet 2005.

Ce programme sera réalisé par le Millenium Express de son nom commercial Raïs Hamidou, un navire affrété pour deux ans et qui a été réceptionné le 2 mars 2004. Il a transporté d’après un communiqué de la compagnie maritime plus de 40 000 passagers. « Les projections pour l’année sont très prometteuses, d’autant qu’une très forte demande est enregistrée, notamment sur la desserte de Marseille durant cette période correspondant aux vacances de la communauté nationale établie en France », souligne la même source. Après plusieurs mois où la compagnie a été au creux de la vague, elle tente de refaire surface.

Cnan Group Line tiendra prochainement une AG au terme de laquelle il deviendra filiale à part entière de Cnan Goup achevant ainsi un processus de filialisation du pavillon national engagé au lendemain de la création de Cnan Group, intervenue en janvier 2004 après la dissolution de la SNTM-Cnan. Cette filialisation consacrera son positionnement sur le marché du transport de passagers sur lequel opèrent déjà deux armateurs : l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV) et la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM). Le trafic passagers assuré par ces derniers est réalisé pour plus de 50 % durant la période estivale, et concentré essentiellement sur les ports d’Oran avec 52% et Alger pour 31 % du trafic pour cette période. Cnan Group gère une flotte composée de 23 navires et entend poursuivre la politique de désinvestissement, engagée conformément aux orientations du Conseil des participations de l’Etat, et à travers laquelle il a cédé 25 de ses navires. Parallèlement, il projettent d’en acquérir 12 autres afin de renforcer sa position sur le marché du fret.

En 2004, le pavillon national a réalisé un chiffre d’affaires de 10,2 milliards de dinars contre 6,58 en 2003. La ligne de Tunis a été suspendue car elle n’a pas été rentable même si on affirme du côté de la compagnie que c’est « en raison du manque de capacités de transport ». Le problème qui se pose est que le bateau part avec un plein et revient vide. Cnan Maghreb Lines tente de rafler une part du marché à ses deux autres concurrents, mais la mission est très difficile car l’ENTMV a presque 70% du marché et la SNCM double ses rotations. La bataille se jouera sur le terrain de la communication et de la qualité de service avec comme principale clientèle les émigrés qui reviennent chaque année au pays natal pour passer leurs vacances.

Benelkadi K., elwatan.com


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza