Alger la Blanche

Des glissements de terrain ignorés à Hydra

 
Cela fait plus de trois mois qu’une partie du trottoir réservée aux piétions, sise à la cité Sellier, Hydra, s’est écroulée suite aux travaux de déblayage effectués par un des coopérateurs de la coopérative immobilière Mohammed Boudiaf, ce qui a engendré un glissement de terrain.
Posté le samedi 28 octobre 2006.

Les balustrades installées par ce même coopérateur, qui a procédé à la modification du réseau des eaux usées, ont considérablement encombré la circulation des piétons et le stationnement des véhicules dans ce quartier. Avec la saison des pluies qui s’annonce, cette bordure de la route, si elle ne venait pas à être rétablie dans son état initial, causera d’innombrables aléas aux habitants du quartier de Hydra.

Par ailleurs et à proximité de la résidence d’un ambassadeur et du CEM Fatma Hadj Ahmed (ex-CEM Les Crêtes), un chemin a été interdit à la circulation automobile suite à un glissement de terrain engendré par les travaux de terrassement d’un coopérateur. Des balustrades, pour fermer carrément cette route, ont été installées par les policiers chargés de la sécurité de cette résidence et ce, depuis plusieurs mois. Cet état de fait n’a pas inquiété outre mesure les autorités de la ville de Hydra.

Avec El Watan


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza