Alger la Blanche

La Coface s’implante en Algérie

 
L a Coface annonce s’implanter en Algérie pour y déployer son offre d’assurance-crédit. Cette offre s’appuie sur une société de services.
Posté le samedi 28 octobre 2006.

Depuis de nombreuses années, la Coface a engagé une vaste politique de déploiement international. Désormais, présente directement dans 60 pays, elle est également en mesure d’offrir à ses clients un service de proximité dans 93 pays grâce à ses partenaires en assurance-crédit et en information d’entreprise, tous membres du réseau international Credit Alliance qu’elle a mis en place il y a plus de 10 ans. Dans ce cadre, et pour renforcer sa présence dans le Maghreb, la Coface vient de prendre deux initiatives importantes en Algérie, pays à fort potentiel économique, partenaire privilégié de la France et qui a une vocation de leader dans cette zone.

La première avec l’assureur-crédit public algérien Cagex, avec lequel elle entretient des relations étroites depuis 1998, date à laquelle cet assureur est devenu membre de Credit Alliance. Cagex a donc accès, depuis de nombreuses années, à tous les outils de souscription et de réassurance de la Coface. Un nouveau partenariat permettra désormais à Cagex de proposer à toutes les entreprises installées en Algérie (qu’elles soient algériennes, françaises ou autres) une police identique à celle que la Coface met à la disposition de ses clients en France et dans tous ces pays de présence. Cette police est un outil indispensable pour développer dans de bonnes conditions les relations commerciales que les entreprises veulent développer sur ce marché.

La seconde, pour que ce partenariat puisse se développer dans des conditions optimales, la Coface met en place une société de services, nommée Coface Algérie Services (CALS). Cette nouvelle société sera chargée d’assurer un service de proximité approprié aux besoins des clients de la Coface qui auront souscrit une police d’assurance-crédit domestique auprès de la Cagex. Elle sera aussi chargée de compléter cette offre de services par des prestations de gestion de créances. En prenant une telle initiative, la Coface contribuera à faciliter, sur le marché algérien, les relations commerciales entre des grandes entreprises françaises et des entreprises algériennes, notamment dans des secteurs clefs comme l’automobile, les équipements électro-mécaniques ou la pharmacie.

Avec la nouvelle république


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza