Alger la Blanche

Salon International de l’Artisanat

 
Le Palais des expositions des Pins maritimes (Safex), accueille depuis jeudi, la 12e édition du Salon international de l’Artisanat traditionnel.
Posté le lundi 4 juillet 2005.

Inauguré mercredi par Mustapha Benbada, ministre de la Petite et Moyenne entreprise, ce Salon qui prend de l’ampleur chaque année, est organisé par l’Agence nationale de l’artisanat traditionnel, réunit pas moins de 18 pays étrangers, représentés par 121 artisans. Encadré par 31 chambres d’artisanat des différentes wilayas, le Salon connaît ainsi une forte participation algérienne avec 295 exposants.

Un budget financier plus conséquent a été consenti pour l’organisation de ce salon, soit 16 millions de dinars ont été débloqués pour couvrir les 7000 m² d’espace, plus important que l’année dernière. Véritable caverne d’Ali Baba, ce Salon est une antre où l’on peut trouver de tout. C’est sûr, on ressortira toujours les mains pleines de sacs. Et tant pis pour les prix qui, eux aussi, ont augmenté cette année. Aller au Salon, c’est rester des heures pour dénicher des bibelots souvenirs ou ses bijoux qui font rêver. De tous les stands, on retiendra celui de l’Iran qui propose des bijoux raffinés ainsi que des tapis, celui de l’Inde et du Pakistan, très convoités, la Tunisie qui vous propose de jolies photo-phares et chandeliers, le Maroc et ses superbes lampadaires typiquement traditionnels.

Mais le stand le plus achalandé reste celui du Vietnam avec ses ustensiles de cuisine, ses jolis tableaux, ses bibelots ou encore ses vêtements colorés, bien exotiques et qui raviront sans aucun doute les dames. Le Sénégal propose, quant à lui, des tenues tout aussi chatoyantes et des bibelots typiquement africains. Côté algérien, la région de Kabylie ainsi que l’Algérois sont en force avec leurs rites et coutumes et costumes... Il y en a ainsi pour tous les goûts et surtout pour toutes les bourses. Munissez-vous tout de même d’une liasse de billets si vous y allez. Vous n’échapperez certainement pas à la fièvre acheteuse ! « Le Salon international de l’artisanat traditionnel (Siat), est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable des professionnels et du public. Il se veut un carrefour de découvertes des richesses et variétés du patrimoine artisanal.

Dans sa 12e édition, cette manifestation sera également rehaussée par la remise des prix de l’artisanat traditionnel et de l’artisanat d’art qui consacreront les meilleures créations dans le domaine... », souligne le directeur général de l’Anart. La cérémonie de remise du prix national de l’artisanat traditionnel et de l’artisanat d’art aura lieu ainsi lundi prochain. Une bonne chose : ce prix favorise l’émulation dans un pays où l’artisanat n’est pas très mis en valeur, à comparer avec nos deux pays frontaliers et maghrébins, la Tunisie et le Maroc.

L’artisanat faisant partie de la culture d’un peuple, celle-ci contribue à l’essor du tourisme du pays et se doit par conséquent, d’être sauvegardée. Aussi, l’Anart, nous indique-t-on, a mis en place des actions de promotion au niveau des marchés étrangers qui se traduisent par une participation régulière aux manifestations professionnelles et grand public. Le 12e Salon est ouvert jusqu’au 6 juillet. Une petite promenade vous fera voyager.

O. HIND, lexpressiondz.com


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza