Alger la Blanche

Farah : “Ouslati sera qualifié au CRB, Mezaïr ne jouera pas à l’ESS !”

 
Accompagné du porte-parole, Karim Chetouf, et du secrétaire général, Hechaïchi, le président du CR Belouizdad, Ali Farah, a donné, hier, au complexe du Caroubier, sa première conférence de presse depuis son élection à la tête du club en mars dernier.
Posté le lundi 1er août 2005.

C’était, en fait, une occasion pour le boss belouizdadi de clarifier la situation de certains joueurs, notamment les cas de Mezaïr, Ouslati, Mezouar et Touil. Pour ce qui est de Mezaïr, Farah révèle avoir rencontré ce samedi le président de l’ES Sétif, Serar, pour négocier la libération du gardien des Verts. “Grande fut, cependant, notre surprise quand Serar nous a indiqué vouloir la libération de Mezaïr contre celle de Mekhalfi”, indique Farah, avant d’enchaîner : “Que Serar sache que Mekhalfi est libre de tout engagement et, par conséquent, est qualifié au CRB.

J’accorderai désormais un ultimatum à Mezaïr jusqu’à la fin de cette semaine pour se présenter au club afin de négocier sa libération ; faute de quoi, nous ferons objection à sa qualification à l’ESS.” À propos de cette affaire, le président du Chabab jette un véritable pavé dans la mare, en soulignant : “Mekhalfi compte intenter une action en justice contre Serar, car ce dernier, selon notre joueur, a falsifié son contrat.” Pour le cas Ouslati, l’orateur s’est montré catégorique, estimant que le joueur en question “appartient toujours au CRB. Il a paraphé un contrat le 9 juillet dernier avec le Chabab jusqu’en 2008 comportant ses empreintes digitales. Le dossier du joueur a été déposé au niveau de la LNF.

Maintenant, si la JSK estime qu’il y a falsification, nous sommes prêts à saisir la police judiciaire pour confirmer ses empreintes”. Et d’ajouter : “Ouslati sera, j’en suis convaincu, qualifié au CRB.” Farah n’a pas omis, au passage, de pointer du doigt le président des Canaris, Hannachi, car, note-t-il, il a utilisé des moyens “extrasportifs” pour le recruter. “Soyez rassurés, on ne le laissera pas faire, du fait que le temps des hors-la-loi est résolu”, déclare-t-il. Concernant Mezouar, l’orateur affirme n’avoir aucun souci quant à sa qualification au Chabab. “D’autant que ce joueur a signé une déclaration sur l’honneur qu’il n’a pas signé au profit de la JSK jusqu’en 2006.

Il est libre de tout engagement, nous userons de tous les moyens réglementaires pour défendre les intérêts de Mezouar”, précise Farah. Selon lui, par ailleurs, le problème de la nouvelle recrue, Touil, est en voie de résolution. “Nous sommes en négociations avec le président de l’USMB, M. Zahaf. Le problème de Touil devrait être réglé, au plus tard, demain. Il se pourrait donc qu’il soit du voyage pour la Tunisie”, précise encore l’ex-P/APC de Belouizdad.

Dans un tout autre registre, Farah indique que le budget prévisionnel de la saison 2005-2006 est de 7 ou 8 milliards de centimes. Pour sa part, le porte-parole, Chetouf, a présenté le nouvel organigramme du club, avant de préciser que le club du CRB “deviendra professionnel à l’horizons 2008”.

Les Rouge et Blanc de Laâqiba se rendront demain matin en Tunisie pour un stage d’une quinzaine de jours. Les coéquipiers de Ouasti y disputeront quatre matches amicaux. La délégation belouizdadie sera composée, selon Chetouf, de 35 membres, dont 27 joueurs.

Par Liberté


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza