Alger la Blanche

Afghanistan : 17 Espagnols tués dans un crash d’ hélicoptère

 
Dix-sept soldats espagnols ont été tués dans le crash de leur hélicoptère dans l’ouest de Afghanistan. Les talibans ont revendiqué la destruction de l’appareil, le gouvernement espagnol lui-même n’excluant pas une attaque.
Posté le mardi 16 août 2005.

Le mollah Dadoullah, haut responsable des talibans, a déclaré que des combattants avaient détruit l’appareil mais qu’il ne pouvait pas en fournir la preuve. Les victimes volaient à bord d’un hélicoptère Cougar des forces armées espagnoles. Le crash s’est produit au sud de la ville de Hérat.

Un second hélicoptère a été contraint d’effectuer un atterrissage d’urgence après la chute du premier appareil. La radio nationale espagnole a rapporté que cinq soldats à bord du second hélicoptère ont été blessés. Les deux appareils procédaient à un exercice avant les élections législatives prévues le 18 septembre en Afghanistan. Il n’est pas « absolument exclu » que l’accident soit dû à « une attaque », a déclaré le ministre espagnol de la Défense José Bono. Le ministère a cru « dans un premier temps qu’il s’agissait d’un accident mais au vu des photos (du site) on n’exclut pas absolument qu’il s’agisse d’une attaque extérieure », a dit le ministre.

L’hélicoptère est tombé « dans une zone très montagneuse mais l’impact a eu lieu en zone plane », a précisé le ministre. Herat est situé dans une région relativement sûre de l’Afghanistan, les talibans et leurs alliés islamistes y étant moins actifs que dans le sud et l’est du pays. Le chef du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero a interrompu ses vacances aux Canaries pour rentrer à Madrid et s’entretenir avec M. Bono. L’Espagne avait déjà été endeuillée en 2003 par l’accident en Turquie d’un avion ukrainien transportant 62 soldats de retour de mission. Madrid a décidé en juin de doubler ses effectifs déployés en Afghanistan en les faisant passer de 500 à un millier avant les élections de septembre.

En juin, des talibans ont abattu un hélicoptère américain dans la province orientale de Kunar, tuant les 16 soldats à bord. Dix-huit Américains, dont trois civils, avaient été tués par ailleurs dans un accident d’hélicoptère provoqué par une tempête de sable dans la province de Ghazni en avril.

Par ATS


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza