Alger la Blanche

L’interface de l’iPod ne peut pas être brevetée

 
L’office américain des brevets (The United States Patent and Trademark Office) a rejeté deux demandes d’Apple visant à breveter l’interface utilisateur de son baladeur iPod.
Posté le mardi 16 août 2005.

Apple avait déposé en octobre 2002 une demande de brevet (20040055446) couvrant principalement l’interface graphique d’un « lecteur multimédia ». Contrairement à ce que nous rapportions en avril 2004, l’office américain des brevets n’avait pas alors rendu sa décision concernant cette demande. Il l’a finalement rejeté en juillet dernier.

Par ailleurs, en septembre 2002, Apple avait déposé une première demande de brevet (20030095096) couvrant cette fois l’utilisation d’une molette sensitive comparable à celle de l’iPod. L’office des brevets a également rejeté cette demande, en juin.

Dans les deux cas, l’US Patent Office a retrouvé des demandes de brevets plus anciennes pour des technologies très proches de celles décrites par Apple. Le constructeur américain ne peut donc se prévaloir de l’antériorité de l’invention.

Apple s’est refusé à tout commentaire. Certains accueillent cependant favorablement la nouvelle, comme la société britannique Quantum Research Group, spécialisée dans les interfaces sensitives. Elle assure disposer d’une technologie brevetée de molette antérieure à celle d’Apple.

« Les fabricants de baladeurs MP3 et machines similaires pourront continuer à utiliser librement notre solution brevetée "QWheel", sans craindre qu’elle soit potentiellement couverte par un futur brevet d’Apple », commente l’entreprise.

Par ZDnet.fr


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza