Alger la Blanche

Intel adopte le HD DVD de Toshiba

 
La guerre pour le DVD du futur se poursuit. Après avoir renoncé à s’entendre autour d’un format commun, Toshiba et son HD DVD et Sony et son Blu-ray tentent de rallier les géants de l’Industrie et du cinéma. De quoi créer une sacrée confusion dans la tête du consommateur !
Posté le mercredi 5 octobre 2005.

Chez les industriels, Toshiba semble prendre de l’avance. Après le support de Microsoft (MSFT) annoncé l’été dernier, c’est au tour d’Intel (INTC) de se ranger du côté du HD DVD.

Le numéro un mondial des semi-conducteurs estime que ce standard permettra au consommateur de copier plus facilement les films en haute définition sur le disque dur de leur ordinateur.

Intel et Microsoft ont expliqué qu’ils choisissaient le HD DVD, du fait de sa technologie « hybride » qui conjugue la génération actuelle de DVD et le HD DVD. Ils ont ajouté que les disques HD DVD seraient moins coûteux à produire.

Toshiba, Nec et Sanyo Electric ont eux-aussi opté pour le HD DVD tandis que Samsung Electronics et Matsushita Electric Industrial misent sur le Blu-ray.

Du côté des Majors du cinéma, Universal et Disney sortiront leurs films en Blu-ray, tandis que les amateurs des productions de Warner Bros, Paramount Pictures et New Line Cinema devront opter pour le HD DVD...

Chez Toshiba, comme chez Sony, les DVD de prochaine génération ne feront leur apparition qu’en 2006. Et certains constructeurs prévoient déjà des lecteurs hybrides afin d’éviter au marché d’être pénalisé par la coexistence de deux formats.

Source : silicon.fr


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza