Alger la Blanche

Biskra, capitale de la poésie féminine

 
La ville de Biskra abrite, depuis dimanche, le premier festival national de poésie féminine, placé sous le thème générique de « Patrie... cœur de femme ».
Posté le mardi 17 janvier 2006.

Le festival de la poésie féminine qui s’étalera jusqu’au 18 du mois courant regroupera une centaine de poétesses algériennes dont Djamila Zenir, Chehrazade Zaguer, Inaame Bayoud, Fouzia Laradi, Samira Negrouche, Badra Messaoudi et Fakia Mesbahi.

Des poétesses des pays arabes sont au rendez-vous littéraire dont Missoun Saqr des Emirats arabe unis, Zouleikha Abouricha de Jordanie et d’autres de pays méditerranéens comme Adasules et Gadalupe Grandi d’Espagne. Une artiste chinoise, Pin Gfin, qui avait traduit vers sa langue natale Le Prophète de Djibrane Khalil Djibrane, fera découvrir au public ses poèmes.

Une table ronde sur le rôle de l’écrivaine algérienne dans la presse littéraire sera animée au cours du festival. Y sera également présentée une monographie de la vie de la défunte romancière Zoulikha Saoudi.

Selon Mme Rabia Djalti, commissaire du festival, la rencontre vise notamment à créer un espace d’échanges entre les poétesses et à découvrir des jeunes talents.

Source : infosoir


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza