Alger la Blanche

Algérie Poste célèbre son quatrième anniversaire

 
Algérie Poste a célébré hier, en présence du ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Boudjemaâ Haïchour, le quatrième anniversaire de sa création.
Posté le mardi 17 janvier 2006.

Algérie Poste, une entreprise qui compte un effectif de 25 000 employés et un réseau de 3200 bureaux de poste, a, selon sa directrice générale, Melle Houadria Ghania, réussi le passage d’une administration à une société “en tant que telle” et de plein exercice, en termes de statuts et d’organisation.

Mais aussi une entreprise qui affiche, selon sa première responsable, un bilan financier positif et des perspectives de développement prometteuses. En effet, cette entreprise a réussi à résorber entièrement son passif financier et endettement, estimés initialement à 3,5 milliards de dinars, et a pu même dégager, en fin de bilan corrigé de 2004, un “bilan positif excédentaire de 2 milliards de dinars”. Soit, une société qui “se porte bien” et prévoit un plan de développement et de modernisation de ses services, s’appuyant, au titre du programme quinquennal 2005- 2009, sur une enveloppe financière évaluée à 16 milliards de dinars. Ainsi, pour l’année 2006, Melle Houadria a évoqué “de grandes réalisations nouvelles en cours”.

En fait, ces réalisations concernent le développement du paiement électronique, la modernisation et l’automatisation du traitement du courrier, courant deuxième semestre 2006. Quant aux services financiers, Algérie Poste, qui compte plus de 7 millions de comptes courants postaux (CCP), vise le développement et la généralisation de la monétique et de l’utilisation de la carte électronique, “au profit de chaque détenteur de CCP” au niveau des distributeurs automatiques de billets. En effet, un chantier a déjà été lancé en ce sens, selon la directrice générale d’Algérie Poste, en vue de faciliter pour les clients les opérations de paiement.

Quant aux retraits, cette société est en train de mettre en place des “formulaires très simples à utiliser par les clients pour retirer de l’argent, 7 jours sur sept”, l’utilisation des chéquiers étant prévue uniquement pour les opérations de paiement. Cela étant, Algérie Poste mettra prochainement à la disposition des associations philatélistes, de certaines institutions nationales et de tous les intéressés, une anthologie des timbres postaux de 1962 à 2005. Réalisée par des artistes et des historiens et avec une préface signée par le président de la République, cette anthologie retrace, selon le ministre de la Poste, l’évolution historique de l’Algérie, de l’indépendance à la promotion de la réconciliation nationale.

Source : Le Soir d’Algérie


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza