Alger la Blanche

Saïd Barkat invite les Néerlandais à investir dans l’agriculture

 
Saïd Barkat, a invité son homologue néerlandais, à investir dans la production et la mise en valeur des terres par la concession agricole, l’Algérie étant aujourd’hui prête à mettre en valeur des milliers d’hectares de terre dans le cadre de la concession agricole.
Posté le mercredi 18 janvier 2006.

Cette formule qui peut intéresser les investisseurs étrangers a pour objectif de rendre plus fertiles des superficies agricoles inexploitées, situées en zone saharienne. Ces terres qui peuvent être mises en valeur par les étrangers en partenariat avec des concessionnaires nationaux resteront la propriété expulsive de l’Etat.

Elles pourront ni être vendues ni être cédées, ni même être louées. Le concessionnaire, tenu par une obligation de résultats, jouira simplement de l’exploitation des terres qui n’ont jamais été exploitées. L’Algérie a tant besoin de l’expérience des pays étrangers ayant déjà fait leurs preuves dans la mise en valeur des terres.

Nombre de pays s’intéressent aujourd’hui à l’agriculture en Algérie ; surtout que ce secteur à enregistré des résultats très satisfaisants durant ces trois dernières années. Après le Canada qui a toujours manifesté sa disponibilité à conclure avec notre pays des accords dans le domaine du développement agricole par le transfert technologique, voilà d’autres pays comme l’Italie, l’Espagne ou encore les Pays-Bas qui souhaitent investir ce secteur.

A travers les différentes visites effectuées ces derniers jours par de hauts responsables de pays étrangers en Algérie, le secteur de l’agriculture enregistre un saut qualitatif dans le domaine de la coopération internationale. L’important séminaire organisé par la délégation canadienne, avant-hier, en faveur de l’agriculture en Algérie a été suivi par la visite d’une délégation néerlandaise conduite par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires économiques néerlandais, MM. 

Laurens Jan Brinkhorst. Le ministre néerlandais a manifesté son intérêt d’investir dans le secteur de l’agriculture, notamment dans la production et la collecte de lait, la production de semences de pommes de terre, la production agricole biologique et de terroir ainsi que la production de fleurs.

Aujourd’hui, plusieurs pays semblent réellement s’intéresser de près à ce secteur qui renferme des potentialités importantes.

Source : Le jeune indépendant


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza