Alger la Blanche

Radio Algérie

Radio Algérie ...Une histoire riche en traditions de combat et de résistance depuis "La Voix de l'Algérie Combattante", lancée en 1956 à partir de l'étranger.

Elle comprend : trois (03) chaînes généralistes, 21 stations locales et régionales dont 8 en projet, trois (03) stations thématiques. espacer par Des programmes qui offrent un service public dans toute sa diversité sont acheminés par voie terrestre et par satellite sur le grand sud algérien, l'Europe et en Méditerranée, sur Internet par une combinaison de dépêches et de documents sonores. Dans un monde fasciné par les multimédias, la radio pourrait présenter peu d'attraits. Reste qu'en terme d'audience, c'est elle qui vient en tête de tous les médias (source : Radio Algérie).

La perception globale de notre monde, qui semble de nos jours si évidente, est née avec la radio. Mariage de l'instant et de l'ubiquité, elle est la première manifestation virtuelle dont notre époque n'a pas fini d'explorer les mystères. A l'égard de la radio, qui vient d'avoir cent ans, on commet généralement deux injustices:
- On oublie le rôle qu'elle a joué dans les mutations mentales du XX siècle.
- On minimise la place qu'elle est appelée à jouer au XXI siècle.
Historique
La Radiodiffusion Télévision Algérienne est née le 28 Octobre 1962 au lendemain de l'indépendance. Héritant du patrimoine de l'ORTF dont elle était une antenne régionale, la RTA diffusait à cette époque trois programmes radiophoniques sur des émetteurs de faible puissance en modulation d'amplitude et trois programmes télévisuels régionaux à Alger, Oran et Constantine.
Devant la faiblesse des moyens de diffusion, la RTA a entrepris à partir de 1965 l'installation d'émetteurs radio de grande puissance pour assurer une meilleure couverture du territoire national et diffuser des programmes internationaux à destination de l'étranger .
Le 19 Juin 1970 a vu l'unification du réseau télévision avec l'installation d'un réseau de faisceaux hertziens sur le nord du pays acheminant le programme de télévision en noir et blanc et les programmes radiophoniques vers les nouveaux émetteurs.
Le sud du pays s'est vu doté d'un réseau d'émetteurs radio et télévision recevant les programmes d'Alger via satellite Intelsat.
Parallèlement au renforcement des moyens de diffusion, la RTA a entrepris la construction de nouvelles maisons de la radio et de la télévision dans les centres régionaux à Constantine, Oran et Ouargla.
En 1973, une autre étape a été franchie avec la coloration des studios de production et de diffusion TV. La RTA a adopté le standard 625 lignes norme PAL.
A l'instar d'autres Etablissements du pays, la RTA a fait l'objet en 1986 d'une restructuration qui a donné naissance à quatre entreprises à savoir :
- l'Entreprise Nationale de Radiodiffusion Sonore (ENRS)
- l'Entreprise Nationale de Télévision (ENTV)
- l'Entreprise Nationale de TéléDiffusion (ENTD)
- l'Entreprise Nationale de Production Audiovisuelle (ENPA)
L'entreprise nationale de radiodiffusion sonore issue de la restructuration de la RTA a été érigée en 1991 en Etablissement public à caractère industriel et commercial avec dénomination "Radio Algérienne".
Au lendemain de sa création, la Radio Algérienne a entrepris un vaste programme de développement destiné à renforcer les moyens techniques existants, renouveler les équipements arrivés en fin de vie opérationnelle, créer de nouvelles stations de radios locales.
La Radio Algérienne est placée sous la tutelle du ministère de la communication et de la culture.

Cliquez pour écouter (avec windows media player)

  1. Chaine 1
  2. Chaine 2
  3. Chaine 3
  4. El Bahdja

Source : web - Remarque sur le copyright? Merci de nous contacter.


A la Une
Algérie
Monde
Economie
Culture
Sports
Sciences
Informatique
Alger
Blida
Boumerdès
Tipaza